Étiqueté : racisme

Peut-on parler de racisme avant l’invention des étiquettes ?

La question de l’existence d’une forme de racisme à l’Antiquité prend tout son sens quand on repense aux différentes théories environnementalistes grecques puis romaines, et qui déterminent l’apparence et le caractère d’un individu en fonction de son environnement extérieur. Ce déterminisme est très poussé, il n’est cependant pas rigide car il est rapidement remis en question, laissant apparaître l’idée d’une évolution par l’entraînement, et les peuples décrits sont parfois parés de nombreuses qualités.

Le visage des Barbares : les cheveux blonds

Parmi toutes les caractéristiques morphologiques relevées par les Romains, les cheveux apparaissent rapidement comme étant un marqueur ethnique décisif (sans doute aussi important que la couleur des yeux). La couleur de cheveux qui est le plus souvent mentionnée, c’est le blond, notamment le blond des Germaines … et pas celui des Gaulois !

Le monde d’après Pline l’Ancien

Pline l’Ancien est l’auteur d’une œuvre encyclopédique monumentale achevée à la fin du Ier siècle de n.è., l’Histoire Naturelle. Son exposé associe étroitement astrologie, géographie et ethnographie. Il propose en effet de diviser la Terre en trois grandes zones climatiques qui détermineraient, selon lui, les caractéristiques des populations. Implicitement, il nous explique ici les différences biologiques entre Romains et Barbares, et le rapport de force qui les caractérise.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search