Étiqueté : tacite

Promenade au Musée de l’Homme

Le Musée de l’Homme met à l’honneur la diversité des sociétés humaines, questionnant leurs spécificités, leurs origines et leur devenir. Portrait d’un individu ou bien d’un peuple ? Portrait physique ou comportemental ? Cette visite nous invite à nous interroger sur la façon dont se construisent socialement les individus, et sur la façon dont ils matérialisent leur appartenance à une communauté plutôt qu’une autre. Une réflexion sur le rapport aux siens plutôt qu’à l’autre.

Le portrait de Boudicca d’après Tacite

La reine Boudicca apparaît définitivement comme l’incarnation du chef idéal, plus que comme une femme bretonne et barbare. Dès sa première apparition, elle déploie ses talents d’oratrice pour devenir une meneuse de troupes. Capable de fédérer un peuple autrement déchiré, elle confère à la révolte bretonne une légitimité. Femme trahie et bafouée par les soldats romains, elle va même jusqu’à remettre en question la dichotomie traditionnelle Romains/Barbares.

La mémoire 2

Chez les Barbares, le rapport au défunt est décrit comme tout à fait différent et déséquilibré. En effet, les pratiques funéraires ont pour objectif soit d’abîmer le corps à l’excès, soit de le conserver, là encore, à l’excès. La mort d’un proche apparaît même parfois comme un obstacle définitif à la vie sociale des individus. Enfin, dernière différence notable, les auteurs romains nous parlent de sociétés de l’oral où la tradition écrite brille par son absence.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search